Les caractéristiques de l’immeuble Haussmannien

Le 18 novembre 2014

Si Paris se caractérise par un mouvement architectural majoritaire, c’est bien celui appelé « Haussmannien ». Sous l’égide du Baron Haussmann (Second Empire) et les années suivants la chute de Napoléon III, ce sont des milliers d’immeubles Haussmanniens qui ont été construits à Paris, représentant aujourd’hui environ 60% des immeubles de la capitale. Mais qu’est ce qu’un immeuble Haussmannien ? Biens Trouvés vous révèle ses caractéristiques.

Reconnaitre un immeuble Haussmannien

La façade est l’élément qui caractérise le plus le style Haussmannien. Les immeubles devaient respecter une même hauteur, ainsi que des mêmes lignes principales de façade pour ne former qu’un seul et même ensemble architectural. La hauteur devait quant à elle être proportionnelle à la largeur de la voirie, et ne jamais dépasser 6 étages.

 

architecture haussmann paris

 

La façade type du style Haussmannien est construite en pierre de taille. Elle se compose de la manière suivante :

  • Un Rez-de-chaussée haut de plafond avec au-dessus un entresol. Le rez-de-chaussée devait pouvoir accuillir des commerces, sauf dans les immeubles dits « de haute bourgeoisie » (que l’on retrouve en nombre dans le quartier Monceau par exemple)
  • Un deuxième étage « noble », avec balcons et encadrements de fenêtres richement décorés. Le deuxième étage est le plus noble car à cette époque l’ascenseur n’existe pas.
  • Troisième et quatrième étages plus classiques. Des balcons individuels sont apparus à la suite des modifications du cahier des charges réglementant l’architecture Haussmanienne.
  • Un cinquième étage avec balcon filant.
  • Dernier étage avec combles ou appartements de service.

 

Avant l’ascenseur, la gradation esthétique des immeubles était parallèle à la gradation sociale. Si cela est toujours visible aujourd’hui, la donne a changé avec l’arrivée de l’ascenseur, les étages hauts prenant plus de valeurs, notamment ceux qui offrent de jolies vues sur Paris.

immeuble-haussmannien

La composition type de l’appartement Haussmannien

On trouve généralement dans ces immeubles une belle galerie d’entrée, que l’on appelait avant « antichambre », puis un couloir qui dessert toutes les pièces de l’appartement. Les pièces se trouvent donc la plupart du temps en enfilade, et donnent directement sur la rue.

Dans les appartements les plus bourgeois, on retrouve des espaces consacrés autrefois à la réception, à l’intimité ou aux services. Des pièces que l’on peut affecter aujourd’hui à différentes utilisations, à la fois pratiques et originales.

Les rues et quartiers symboles du Paris Haussmannien

– Avenue de l’Opéra
– Rue de Rivoli
– Rue de Rennes
– Boulevard Saint-Michel
– Boulevard de Sébastopol
– Rue de Turbigo
– Rue du 4 Septembre
– Rue Gay-Lussac
– Rue des Écoles
– Boulevard de Port-Royal
Source

Mots-clefs : ,

Publié dans :

Julien Anido

Julien ANIDO est fondateur et rédacteur du Guide touristique unjourdeplusaparis.com, site Internet de visite touristique et culturelle sur Paris.